La thérapie brève systémique et stratégique vient des Etats Unis, ses fondateurs sont Grégory Bateson et Milton Erickson. Elle est née à Palo Alto en 1966 et s'est enrichie et à évolué jusqu’à nos jours.

Sa particularité est qu’elle est centrée sur la résolution de problèmes actuels,  elle est donc orientée "solution" et s’attache à répondre à la question « comment faire pour solutionner ma difficulté » ? Elle va pour cela s’occuper de la manière dont le problème fonctionne et part du postulat que le problème est en lien avec les comportements/solutions qui sont mises en place pour le résoudre.

Le travail effectué par le thérapeute ne consistera pas à chercher la raison, le « pourquoi » du problème mais plutôt comment la personne en difficulté fait pour le résoudre.  Le thérapeute analyse les tentatives de solutions qui sont mises en place par la personne elle-même mais aussi par son entourage et qui sont inopérantes, voir qui entretiennent le problème.

L’idée est de permettre de faire des expériences nouvelles qui vont soulager rapidement la souffrance. Un premier changement de comportement pourra entrainer d’autres changements et ainsi contribuer à l’arrêt des solutions inopérantes.

Ce type de travail implique une collaboration et implication active de la personne car c'est bien cette dernière qui connait son problème.

La thérapie aura pour but de faire disparaître le problème ou de mieux le supporter au point de ne plus s’en plaindre

Pour qui?

La thérapie brève est efficace pour la plupart des problèmes d'ordre psychologique et/ou relationnel. Elle s'adresse à toute personne (enfant, adolescent, adulte) qui se sent dans une impasse face à un problème récurrent. Le thérapeute travaillera toujours avec la personne la plus motivée pour un changement au sein du système interactionnel, c'est-à-dire avec la personne prête à agir pour résoudre le problème.

Pour quoi ?

  • Difficultés relationnelles

  • Troubles anxieux: Angoisses, paniques, TOC

  • Phobies et obsessions

  • Troubles de l'humeur: tristesse, dépression, colère, ...

  • Troubles affectifs et sexuels

  • Troubles comportementaux

  • Troubles alimentaires

  • Troubles du sommeil

  • Mal-être, manque de confiance

  • Burn-out,

  • Harcèlement au travail ou à l’école

  • ....

Déroulement des séances

Une séance de thérapie dure plus ou moins 50 minutes.  Le nombre de séances varie entre 5 et 10 séances en moyenne en fonction du problème et de la situation problématique.  Le rythme des séances est fixé ensemble.

Des tâches vous seront demandées entre les séances afin d’optimiser le travail thérapeutique.