La thérapie familiale systémique s’appuie sur la notion de système c’est-à-dire un ensemble d’éléments en interaction.  Elle part du principe que si on modifie un élément, ceci entraine une modification de tous les autres.

Avec cette approche un comportement jugé « non adéquat » est signe d’un trouble de la communication au sein de la cellule familiale.

C’est ainsi que, dans une famille, quand un membre commence à poser des soucis : un parent qui va mal, un enfant qui présente des comportements qualifiés par la famille de « pas normal », comme  par exemple de l’agressivité, de la colère, le refus de l’autorité, de l’isolement, de la dépression,… la systémique part du principe que ce comportement montre que quelque chose est dysfonctionnel.

Le thérapeute familial ne cherche pas à trouver un responsable ou un coupable à la souffrance.

Son objectif est de comprendre les relations que les membres de la famille ont entre eux et avec leurs environnements (familial, professionnel, générationnel,…) et ce parfois sur plusieurs générations.

Il va plutôt analyser la communication et les relations existantes entre les différentes personnes et environnements afin d’obtenir une vision globale de la situation qui permettra de comprendre ce qui est caché et implicite, le mettre à jour et permettre la compréhension pour toute la famille.

C’est pourquoi le thérapeute familial rencontre en même temps toute la famille lorsque c’est possible car pour comprendre les interactions rien de tel que de les voir se dérouler face à nous.

Pour quelle difficulté ?

  • Difficultés scolaires

  • Crises conjugales

  • Troubles du comportement

  • Addictions

  • Dépression

  • Violences intrafamiliales

Déroulement des séances

Les séances de thérapie familiale se font avec toute la famille de préférence.  En fonction de la dynamique familiale, des séances peuvent être proposées en individuel ou avec seulement quelques membres de la famille.